Ta loi est lumière

Oraison de l’office de Sexte en ce jeudi de la 13ème semaine du TO (sem I).
« Dieu éternel et tout-puissant, en qui rien n’est sombre ni obscur, communique ta lumière à nos cœurs : en recevant ta loi et tes préceptes, nous marcherons sur ta route d’un cœur léger. »
Méditation.

  • Dieu n’est ni sombre, ni obscur ! Affirmer cela demande déjà un acte de foi, du moins quand nous traversons des périodes où, justement, tout nous semble triste, douloureux, absurde, injuste. Il y a tant d’occasions d’affirmer que « Dieu n’existe pas, car s’Il existait, il n’y aurait pas toutes ces guerres, ces massacres, ces horreurs, ces atrocités injustes », entend-on si fréquemment. Dieu n’est nullement à l’origine des noirceurs de notre monde, c’est nous ! En revanche, Dieu a fait le choix de cheminer avec nous quand nous traversons tous ces ravins de la mort et d’y habiter avec nous en y mettant sa lumière, sa grâce, sa miséricorde. Repensons, par exemple, à la vie de Kolbe, offrant sa vie pour sauver celle d’un père de famille, à Auschwitz. La lumière brille au milieu des ténèbres les plus terribles. Dieu n’est ni sombre, ni obscur. Il est lumière au cœur de nos brouillards les plus épais. Les saints nous le rappellent, de façon souvent éminemment héroïque.
  • Dieu n’est pas sombre, au sens où il n’est ni triste, ni déprimé. Un saint triste et un triste saint. Réalité parfois difficile à entendre à notre époque où les Français comptent parmi les plus grands consommateurs d’antidépresseurs. Dieu n’est pas obscur non plus, au sens où Il est parfaitement limpide. Que nous ne sachions pas tout de Dieu, que nous n’ayons pas tout compris de Lui ne change rien à son insondable limpidité. Dieu ne pratique pas la cachotterie. Alors, puisque le Christ nous a demandé d’être parfaits comme le Père est parfait, soyons joyeux et limpides !
  • La lumière que l’Église demande ici est la loi et les préceptes de Dieu. Quelle méditation n’avons-nous pas à faire là ! La loi de Dieu est lumière et la mettre en pratique nous allège ! Alors réfléchissons à toutes les fois où nous nous sommes détournés de la loi de Dieu, notamment dans les grandes lois morales que le décalogue et les commandements de l’Église nous rappellent. Et considérons combien, finalement, s’en détourner nous a donner un cœur lourd.
  • Fais-nous revenir à Toi, Seigneur ! Nous croyons en ta miséricorde !
  •  « Dieu éternel et tout-puissant, en qui rien n’est sombre ni obscur, communique ta lumière à nos cœurs : en recevant ta loi et tes préceptes, nous marcherons sur ta route d’un cœur léger. »

Publié par Anne-Marie MICHEL

Pigiste catholique, je m'efforce de témoigner de ma foi dans le Christ, chemin, vérité et vie. Ainsi, ce qui est vrai, bien et beau m'élève et ce trésor se partage. Notre temps est encore celui de la miséricorde, eleos en grec, alors proclamons-la à temps et à contre-temps !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :