Fontaine de jouvence

Introït de ce lundi de la 4ème semaine de Carême.
« Dieu qui renouvelles ce monde au moyen de tes sacrements, fais que ton Église progresse par ces biens du ciel et ne manque jamais de tes secours ici-bas. »
Méditation.

  • Cette courte oraison s’adresse à la Trinité toute entière et rappelle une réalité de Foi sur laquelle nous nous arrêtons peu : les sept sacrements renouvellent le monde. Il en est ainsi malgré les nuages sombres qui menacent nos nations. Les hommes peuvent se menacer entre eux, Dieu – Lui – pense à nous renouveler, à nous rendre nouveaux, toujours nouveaux, donc jeunes et créatifs. Nous tenons donc notre fontaine de jouvence : les sacrements ! Les sept !
  • Le Carême peut être l’occasion de nous réapproprier les sacrements qui nous nourrissent : notamment notre baptême, notre confirmation, l’eucharistie et la confession bien sûr, mais aussi l’ordre et le mariage pour ceux qui sont concernés. Nous pouvons passer quelques instants de silence et de solitude à relire ce qui en est dit dans le Catéchisme de l’Église Catholique et à en observer les fruits dans notre âme.
  • Car cette oraison demande à Dieu de faire progresser l’Église par ces biens du ciel. Les sacrements sont cette nourriture céleste déposée dans notre âme pour notre progrès, notre croissance. Alors, avons-nous vraiment grandi, en quoi ? Comment faire progresser l’Église ? Comment progresser par l’Église ?
  • De quels secours avons-nous le plus besoin, individuellement et dans nos communautés de vie ?
  • Ô Saint Esprit, fais-nous demander les secours que Tu veux nous donner ! Fais-nous progresser dans l’Église et renouvelle-nous en nous attirant à la source des Sacrements !
  • « Dieu qui renouvelles ce monde au moyen de tes sacrements, fais que ton Église progresse par ces biens du ciel et ne manque jamais de tes secours ici-bas. »

Publié par Anne-Marie MICHEL

Pigiste catholique, je m'efforce de témoigner de ma foi dans le Christ, chemin, vérité et vie. Ainsi, ce qui est vrai, bien et beau m'élève et ce trésor se partage. Notre temps est encore celui de la miséricorde, eleos en grec, alors proclamons-la à temps et à contre-temps !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :