Rebâtir ou laisser tomber ?

Notre Dame en feu n’est que la face visible de l’iceberg. La charpente en flamme, surnommée la « forêt », n’est en réalité que l’arbre qui cache la véritable forêt, celle d’une Église en ruine. Comment donc cette Église, que nous affirmons « sainte » dans le Credo, peut-elle être autant défigurée ? Baisse des vocations, désertions des fidèles, demande de « débaptisation », transgressions morales innombrables, désobéissances de prêtres à leur évêque, sans parler des scandales d’abus sexuels… Quel regard l’évêque de Versailles porte-t-il sur l’incendie ? Mgr Bruno Valentin nous livre son analyse dans son livre « Rebâtir ou laisser tomber ? – L’Église au cœur » aux Éditions de l’Emmanuel.

L’auteur ne s’apitoie pas sur la décrépitude de la ruine, il va bien plus loin. Il analyse ce que signifie « appartenir » à l’Église et « participer » à la vie de l’Église. Mais devant les flammes qui la ravagent – et nous ravagent – Mgr Bruno Valentin nous donne des axes de reconstruction. Le plus jeune évêque de France veut rebâtir. Il est temps ! Certes, il y a urgence, mais ce n’est pas nouveau. L’auteur, pour illustrer son propos, s’appuie sur l’événement de l’incendie du 15 avril 2019 et le relie à la vocation de Saint François d’Assise « Va et rebâtis ma maison, qui, tu le vois, tombe en ruine. » En vérité, cela fait deux mille ans qu’il faut la rebâtir !

Le lecteur est amené à méditer une des fresques de la vie de St François peinte par Giotto di Bondone dans la basilique d’Assise.

« Sur la fresque de Giotto, écrit Mgr. Valentin, le porche est totalement détruit. À Notre Dame, heureusement, il a tenu bon, mais il s’en est fallu de peu qu’il ne s’effondre. Dans notre Église elle-même, le seuil est bien la partie la plus endommagée. Là en tout cas se concentrent de graves enjeux de reconstruction. […] C’est d’abord notre capacité à attirer et à accueillir qui est en ruine aujourd’hui. » De seuil, il en est justement question dans l’Évangile, insiste l’auteur. En Lc 16, 19-20, nous lisons la parabole du mauvais riche et du pauvre Lazare. Quelle lecture en faisons-nous en terme de charité et de mission, pour aider à franchir le seuil de l’Église ? « L’annonce de l’Évangile consiste à laver les pieds, et non pas les cerveaux », précise l’auteur.

Poursuivant sa réflexion, Mgr Valentin cite Benoît XVI qui rappelle que l’Église « se développe par «attraction» ». Sommes-nous, fidèles et consacrés, les rois du marketing d’attraction ? Attirons-nous par l’amour que nous dégageons, l’unité que nous construisons, le bien que nous répandons ? Sommes-nous rayonnants de joie, cette joie de l’Évangile, cette joie d’être sauvés ?

Avançant dans son analyse de la fresque de Giotto, nous sommes invités à réfléchir sur notre vie de prière. « L’Église n’est pas seulement le cadre de la prière, elle en est le fruit », nous rappelle l’évêque de Versailles. Nos prières viennent-elles du fond de notre cœur ou suintent-elles mièvrement d’un rabâchage de prières expédiées ou de messes suivies distraitement, parce qu’on est « socialement catho » ? C’est à genoux que nous reconstruirons l’Église.

Mais ce n’est toujours pas suffisant. L’on peut multiplier les œuvres de charité, attirer par nos vertus, rayonner par notre joie, prier, « l’âme de l’Église, c’est la sainteté ».

Alors, ne désespérons pas, devenons des saints, rien de moins ! Mais l’Esprit Saint n’attend que de s’emparer de nous pour cela ! Et l’Église rayonnera !

Publié par Anne-Marie MICHEL

Pigiste catholique, je m'efforce de témoigner de ma foi dans le Christ, chemin, vérité et vie. Ainsi, ce qui est vrai, bien et beau m'élève et ce trésor se partage. Notre temps est encore celui de la miséricorde, eleos en grec, alors proclamons-la à temps et à contre-temps !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :